Hommage au Dr Alain Person : L’ODDEG place un tableau à l’effigie de l’archeologue français , décedé , à fialé

Le directeur général de l’Office Djiboutien pour le Développement de l’Energie Géothermique (ODDEG), Dr. Kayad Moussa Ahmed, accompagné de plusieurs de ses cadres et de l’équipe de chercheur français de l’université de Pau et des pays de l’Adour (UPPA) en France, s’est rendu le jeudi 21 novembre dernier, sur le site à Fialé près du Lac Assal, pour mettre en place un tableau à l’effigie du géologue et archéologue français, Dr. Alain Person décédé le dimanche 17 novembre 2019 à Djibouti, lors d’une mission de recherche sur ces lieux.

 

Malgré les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la matinée du jeudi 21 novembre à Djibouti, le directeur général de l’Office Djiboutien pour le Développement de l’Energie Géothermique, Dr. Kayad Moussa Ahmed, accompagné de plusieurs cadres de son institution et de l’équipe des chercheurs français de l’université de Pau et des pays de l’Adour (UPPA) en France, en l’occurrence Dr. Isabelle Moretti, Dr. Jacques Varet et Gabriel Pasquet, s’est rendu le jeudi 21 novembre dernier, sur le site à Fialé près du Lac Assal pour commémorer la disparition du géologue et archéologue français, Dr. Alain Person décédé le dimanche 17 novembre 2019 à Djibouti.

Arrivés en début d’après-midi sur un site sis à proximité de la plateforme du forage n° 2 de Fialé où ce défunt scientifique menait ses derniers travaux de recherche, le chef de l’ODDEG et ses accompagnateurs ont d’abord planté sur ce lieu, un tableau à l’effigie du Dr Alain Person.

En présence de plusieurs autres anonymes, les géologues djiboutiens et français ont tour à tour témoigné de la grandeur d’âme, du courage et de la détermination du Dr. Person pour sa passion à la géologie.

Né en 1948 dans la région nord du continent africain, Dr Alain Person était un géologue passionné et un éminent professeur à l’université de la Sorbonne. Fin connaisseur de l’art contemporain et spécialiste de l’Afrique de l’Est, il a mené des recherches dans les domaines des paléo-environnements sur des sites préhistoriques et archéologiques dans plusieurs pays d’Afrique dont notamment, au Mali, au Burkina, en Mauritanie, au Sénégal, en Namibie, au Kenya, en Libye, Maroc, et à Djibouti ou il décéda lors d’une mission au Lac Assal le Dimanche 17 novembre 2019.

Pour terminer la cérémonie, tout ce beau monde réuni a observé une minute de silence.

A cette occasion, le directeur général de l’ODDEG, ses cadres et les chercheurs de l’Université de Pau et de l’Adour, adressent leurs condoléances à la famille, aux enfants, aux proches et aux amis du défunt.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Le Projet de Forage Nord-Ouest Assal

  Une Avancée Majeure pour le Développement Régional” Dans le cadre du programme de développement de l’énergie géothermique situé au