“La Géothermie à l’Honneur lors du Sommet Africain sur le Climat 2023 : Un Séminaire de Haut Niveau souligne son rôle pivot dans la Transition Énergétique en Afrique”

Le Séminaire Parallèle de Haut Niveau sur la Géothermie au Sommet Africain sur le Climat (ACS), qui s’est tenu à Nairobi, au Kenya le 5 septembre 2023, a mis en évidence l’importance de l’énergie géothermique dans la transition énergétique en Afrique. L’événement a rassemblé des chefs d’État africains, les différents responsables des nations unis et des experts pour discuter des avantages et des défis liés à cette source d’énergie renouvelable.

Par la même occasion, le Secrétaire Général du Gouvernement accompagné par le Directeur Général de l’ODDEG ont participé au Séminaire Parallèle du Haut-Niveau sur la géothermie en tant que Panéliste dans la Conférence du Sommet Africain sur le Climat (ACS).

 

Par ailleurs, à notifier que l’Afrique possède un énorme potentiel géothermique, en particulier dans la région du Rift de l’Est Africain. Cependant, l’exploitation de cette ressource est entravée par des obstacles tels que les coûts initiaux élevés, le manque de financement, et le besoin de ressources humaines qualifiées. Malgré ces défis, l’énergie géothermique est considérée comme une solution fiable et résiliente aux changements climatiques, contrairement à d’autres sources d’énergie renouvelable comme le solaire et l’éolien.

 

Un point important est que la géothermie offre une option résiliente face aux changements climatiques. Elle n’est pas dépendante des conditions météorologiques, assurant une source d’énergie stable et continue, ce qui en fait une solution fiable en cas de perturbations climatiques.

Cependant, l’énergie géothermique est considérée comme une ressource renouvelable fiable et durable qui peut jouer un rôle essentiel dans le développement de l’Afrique, en contribuant à résoudre la crise climatique et en alignant la région sur les objectifs mondiaux de développement durable. Elle peut être utilisée pour produire de l’électricité ainsi que pour des applications directes telles que le chauffage, le refroidissement et le séchage.

Pour surmonter ces défis, des initiatives telles que le Fonds d’Atténuation des Risques Géothermiques (GRMF) pour l’Afrique de l’Est ont été mises en place, visant à soutenir le développement géothermique en cofinançant des programmes d’exploration et de forage. De plus, des partenariats entre l’Union Africaine, le gouvernement néo-zélandais et le PNUE ont un rôle majeur pour fournir une assistance technique et renforcer les capacités dans le domaine de l’énergie géothermique.

En résumé, ce séminaire a souligné le rôle crucial de l’énergie géothermique pour la résilience climatique en Afrique et pour atteindre les objectifs de développement durable, tout en mettant en lumière les défis à surmonter pour exploiter pleinement ce potentiel.

#ACS23 #Présidence #SGG #ODDEG

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Le Projet de Forage Nord-Ouest Assal

  Une Avancée Majeure pour le Développement Régional” Dans le cadre du programme de développement de l’énergie géothermique situé au