La république de Djibouti participe pour la première fois aux travaux de la Semaine Russe de l’Energie

A l’invitation des dirigeants et du gouvernement russes, le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, Yonis Ali Guedi, a participé le mercredi 13 octobre 2021, à Moscou, au 4ème Forum international de la Semaine Russe de l’Energie, à la tête d’une importante délégation de son département composée notamment de son conseiller technique principal, Omar Ahmed, et de MM. Wahib Ali et Dabar Adaweh Ladieh, respectivement, directeur des Hydrocarbures du ministère et de la Société internationale des Hydrocarbures de Djibouti (SIHD), ainsi que de MM. Abdirasak Omar Moumin et Amin Daoud Houssein, deux ingénieurs responsables des programmes de forages de l’office de Djibouti pour le développement de l’Energie Géothermique (ODDEG),

Ce forum dont le thème choisi pour l’édition de cette année 2021 est ‘’transformer pour le développement’’, tient une place de choix dans l’agenda des rencontres internationales tant il est vrai que celui-ci, a, effectivement, acquis le statut d’événement principal dans le domaine de l’efficacité énergétique en Russie et à l’étranger.

L’objectif du Forum est de présenter le potentiel du complexe énergétique russe et de développer la coopération internationale dans le secteur de l’Energie. Il représente à cet égard, une plateforme de discussions des principaux défis rencontrés par le secteur de l’énergie et des problèmes de développement des secteurs suivants : le secteur gazier, le secteur pétrolier, la pétrochimie, l’énergie électrique, l’énergie nucléaire, l’énergie hydraulique, les sources d’énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Le président russe M. Vladimir Poutine a jugé “très important” de stabiliser le marché du gaz, dont il est l’acteur clé, en pleine crise des prix de l’énergie, notamment en Europe.

S’exprimant à l’ouverture de ce forum énergétique à Moscou, M. Poutine a indiqué que ce dernier devait permettre d’échanger sur la mise en place d’”un mécanisme à long terme de stabilisation du marché de l’énergie ce qui est très important dans la situation difficile actuelle”. La Russie s’est dite disposée ces derniers jours à augmenter ses livraisons à l’Europe, mais semble vouloir le faire dans le cadre de nouveaux contrats à long terme. Vladimir Poutine, après des semaines d’escalade des prix, avait laissé entendre début octobre possible de “songer à une éventuelle augmentation” du volume de gaz fourni à l’Europe, pour aider à stabiliser les cours. La crise énergétique, d’ampleur mondiale, est due notamment à l’accélération de la demande en raison de la reprise économique après les nombreuses restrictions liées à la pandémie de coronavirus. Or, un ensemble de facteurs a réduit l’offre, provoquant la flambée des prix, à des niveaux jamais vus.

n Europe, les stocks de gaz sont au plus bas, entamés par un hiver prolongé en 2020 et ces réservoirs n’ont pas été suffisamment remplis depuis.

A cela s’ajoute un apport réduit d’énergies renouvelables, comme l’éolien pour des raisons météorologiques.

Dans ce contexte, les regards se sont tournés vers Moscou, qui fournit plus d’un tiers du gaz européen.Au cours du déroulement du programme de travail du Forum qui compte plusieurs dizaines d’événements de format différents, tels qu’une session plénière, des tables, des discussions, des conférences, des rencontres sectorielles, le ministre de l’énergie et les responsables qui l’accompagnent, ont à chaque occasion, mis en exergue le potentiel énergétique que recèle Djibouti notamment les sources d’énergies renouvelables (éolien, solaire, géothermique, l’hydrogène) disponibles ainsi que l’environnement juridique et réglementaire mis en place à Djibouti en vue de sécuriser les investissements privés et publics.

Le ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles qui met en œuvre la politique du gouvernement en matière d’énergie ne pouvait donc, être absent d’une telle rencontre de haut niveau afin de se tenir informé des innovations en cours dans le secteur de l’énergie sur le plan mondial. A l’issue du Forum, le ministre et sa délégation se sont déplacés dans les bureaux de l’Agence fédérale russe des ressources minérales où ils furent accueillis par M. Aleksey V. RUDNEV, chef du département de géologie des minéraux solides, entouré de six principaux responsables des services de l’agence.

Après avoir chaleureusement accueilli la délégation, M. Aleksey s’est déclaré « très motivé de pouvoir travailler un jour avec le ministère de l’énergie chargé des ressources naturelles de Djibouti en mettant à disposition les bases et les solides expériences de notre agence au profit de Djibouti qui est un pays important dans cette partie du monde. Notre agence est surtout spécialisée dans l’exploration, l’exploitation du pétrole, de l’eau, du gaz et des minerais. Notre présence sur zone nous faciliterait beaucoup la tâche puisque nous travaillons déjà avec les autorités de l’Ethiopie voisine dans la valorisation de leurs ressources minérales », a-t-il souligné.

Le ministre de l’Energie chargé des ressources naturelles, M. Yonis Ali Guedi, après avoir remercié les responsables russes pour la qualité de leur accueil, a répondu en affirmant sa volonté de faire profiter son pays, Djibouti, des expériences d’un grand pays en mettant en place d’un commun accord les instruments politiques préalables pour le lancement d’une coopération bilatérales mutuellement bénéfiques dans le domaine de la valorisation des ressources géologiques qui passe nécessairement par l’exploration et l’exploitation. Nous sommes donc amenés à nous revoir bientôt, j’en suis persuadé, a-t-il conclu.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Le Projet de Forage Nord-Ouest Assal

  Une Avancée Majeure pour le Développement Régional” Dans le cadre du programme de développement de l’énergie géothermique situé au