Projet Gale Le koma

Apercu du Projet

En 1975, le BGRM a financé une campagne d’étude de surface.
A la fin des années 80, la Banque Mondiale finance un projet d’exploration de quatre puits. Deux des quatre puits sont productifs, un conflit au sein des parties prenantes du projet ajoutant une guerre civile dans le pays stoppera tout espoir de développement de ce projet à cette époque.
Enfin en 2016, le projet Galle-La-Koma voit le jour. L’ODDEG signera un partenariat avec la société turque de forage (PARS), un premier forage de puits sera réalisé, les résultats du puits seront positifs.
En 2017, ODDEG signe des accords d’investissement avec FADES et les Koweïtiens. Les fonds couvriront un programme de forage de 8 puits d’exploration et 2 puits de réinjection ainsi que la construction d’une centrale électrique. Le projet sera terminé provisoirement en 2025.

Travaux réalisés

Pendant la préparation du processus de forage, tout a été fait :
– La construction de la route d’accès
– Système d’approvisionnement en eau
– Construction du réservoir d’eau
– Construction de la plate-forme de forage
– Établissement du camp
– Déploiement de l’appareil de forage
– Formation du personnel

Team ODDEG

L’équipe de l’ODDEG est composée de :
– Géologues
– Geophysiciens
– Géochimistes
– Ingénieurs de maintenance
– environnementalistes

– Ingénieurs réservoir
– Ingénieurs de forage
– Ingénieurs de maintenance
Les profondeurs de puits, les profils, la sévérité des dog-legs (DLS), les départs et les autres paramètres associés sont continuellement repoussés vers de nouvelles frontières plus difficiles par notre équipe. Scientifiques et ingénieurs ont consacré du temps et des ressources à cette fin.

Réservoir d’eau

Un réservoir d’eau de 4000m3 a été construit au le lac-assal, région de Gale-la-Koma.

Description
Volume : 4000m3
Hauteur : 7m
Rayon : 28m

La raison pour laquelle il est prévu d’utiliser un réservoir d’eau de cette envergure est pour la simple raison que les forages géothermiques utilisent beaucoup d’eau. Dans de nombreux pays du monde, le secteur de l’énergie géothermique reste l’un des secteurs industriels qui consomment le plus d’eau.
Lors du forage et de la fracturation d’un puits, les quantités d’eau semblent être très importantes dans chaque puits. Plus important encore, une fois en phase de production, le puits devra être réinjecté pour ne pas se tarir.

Système d’adduction

Un très bon système d’adduction d’eau a été construit. Il va du réservoir d’eau à la mer sur près de 2 km. Ces tuyaux sont spécialement construits pour résister aux conditions climatiques et de sol extrêmes de la région du lac Assal.

Déploiement de la PM225

L’ODDEG utilise l’appareil de forage monté sur camion PM225a. Ainsi, la PM225 est une unité facilement transportable pour une mise en place rapide. Elle possède une excellente capacité mobile ainsi qu’une fonction de forage. Les capacités de la timonerie, du porteur et du mât sont combinées pour offrir les meilleures performances. A ce jour, c’est l’un des appareils de forage les plus performants de la corne de l’Afrique. Elle garantit une grande facilité d’utilisation sur une grande variété de terrains et dans des conditions climatiques extrêmes.

Routes d’accès
Le projet Gale-La-Koma est situé dans la région la plus éloignée de Djibouti. Le point de forage est situé au milieu d’un champ rural extrême. Pour atteindre la plateforme, nous avons construit une route remblayée.
Cette opération facilitera la mobilité de l’équipement ainsi que du personnel de la plateforme de forage. Ainsi l’efficacité de l’opération de forage est augmentée ou même existe.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Le Projet de Forage Nord-Ouest Assal

  Une Avancée Majeure pour le Développement Régional” Dans le cadre du programme de développement de l’énergie géothermique situé au