Renforcement de la coopération entre ODDEG et GDC pour les projets de forages géothermiques

 En fin de matinée du 9 novembre 2023, une réunion audiovisuelle s’est tenue entre l’équipe de l’Office Djiboutien de Développement de l’Energie Géothermique (ODDEG) et son partenaire Kenyan, la Compagnie de Développement Géothermique dite « GDC ». 

L’objectif de cette réunion était d’explorer les voies et moyens afin d’élargir des coopérations entre les deux institutions qui existent depuis la création de l’ODDEG et qui se sont intensifier en fil du temps. Sous la supervision du Directeur Général, Dr. Kayad Moussa Ahmed, et en présence du Chef de Département de Forage, M. Abdirazak Omar Moumin, ainsi que de la Responsable et son équipe du Département Marketing et Communication et plusieurs ingénieures du Département de forages de l’ODDEG, de l’autre côté les participants de GDC comprennent l’Ing. Colonel Ofwona, le Directeur Général du Développement des Ressources Géothermiques, Ing. Martha Mburu, la Directrice Générale Adjoint de la Stratégie de Recherche et Innovation, Ing. Stephen Kangogo, le Directeur Adjoint des Opérations de Forage, Dr. Robert Ogutu, le Directeur Adjoint du Centre d’Excellence en Géothermie, et enfin Mme. Victoria Mwaisakenyi, agent du Centre d’Excellence en Géothermie, plusieurs points essentiels ont été abordés pour consolider la collaboration étroite entre l’ODDEG et le GDC en vue du lancement des projets de forages Nord-Ouest Assal et Arta Qiqleh prévu en fin l’année 2024 et en début 2025.

Le Directeur Général de l’ODDEG à présenter les deux programmes de forage que l’ODDEG à réussi à sécuriser par les biais d’un appel à projet lancé par l’Institution d’Atténuation des Risques Géothermique dite GRMF, qui est sous la direction de la commission de l’Union Africain de l’énergie. Les points clés à prendre en considération avant le démarrage du projet, il a été convenu :

 1. La rédaction d’une lettre détaillée exposant les conditions et les activités qui seront consenties et exécutées tout au long du projet de forages. Cette lettre servira à formaliser l’accord entre les deux parties, en précisant les termes et les détails de la collaboration mutuelle, afin d’établir les bases d’un protocole d’accord future, connu sous le nom de Mémorandum d’Entente (MOU). 

2. L’établissement d’un programme détaillé qui servira de guide pour la mise en œuvre efficace et efficiente des activités prévues lors de l’exécution des programmes de forages. 

3. L’accent mis sur le renforcement des capacités, visant à améliorer les compétences et les ressources nécessaires, notamment à travers la formation avec le concours financiers de l’USAID, le développement des compétences pratiques de GDC et l’amélioration des infrastructures. 

4. La mobilisation des financements complémentaires restant, afin de garantir une gestion financière solide et transparente pour le succès du projet. Le Directeur Général de l’ODDEG exprime sa volonté de consolider et d’élargir le partenariat avec GDC pour mener à bien les deux projets géothermiques. Cette initiative stratégique vise à promouvoir le développement durable et à renforcer l’approvisionnement en énergie à Djibouti, contribuant ainsi à l’avancement socio-économique du pays. Cette collaboration fructueuse ouvrira la voie à de nouvelles opportunités prometteuses dans le domaine de l’énergie durable. #ODDEG #GDC #GDC Kenya #Ministry of Energy and Petrolum,

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Le Projet de Forage Nord-Ouest Assal

  Une Avancée Majeure pour le Développement Régional” Dans le cadre du programme de développement de l’énergie géothermique situé au