Rift d’Assal-Goubet : comprendre les petrologiques et les géochronologiques des roches volcaniques.

Le directeur général de l’Office Djiboutien pour le développement de l’énergie Géothermique (ODDEG), Kayad Moussa Ahmed a inauguré dimanche dernier dans les locaux de l’ODDEG, un atelier portant sur le projet « d’investigations pétrologiques et géochronologiques des roches volcaniques du rift d’Asal-Ghoubet : Implications dans la genèse des magmas et leur évolution ». Cette rencontre a vu la participation du chef du département de géologie de l’Université d’Ankara Dr. Yusuf Kagan et les membres de l’ODDEG.

L’objectif de cette rencontre était d’exposer les premiers résultats observés après une sortie sur le terrain de 6 jours à travers le rift d’Assal mais aussi près des zones de prospects géothermiques. Le professeur Yusuf Kagan, chef du département de géologie de l’université d’Ankara a fait un premier exposé devant les chercheurs de l’ODDEG, sur les premiers résultats des recherches effectués dans les sites de lac Assal à Djibouti ainsi que le but et l’apport de leurs études consacrées au développement de l’énergie géothermique.

 

 

Cette mission de reconnaissance de six jours prenant part à la thèse de M. Awaleh Djama Iltireh, chercheur djiboutien en géologie, avait pour but de récolter des échantillons des roches volcaniques avant tout basaltiques afin d’effectuer des analyses. Les chercheurs de l’ODDEG en partenariat avec l’université D’Ankara ont visités plusieurs sites à éruptions volcaniques situés dans la zone du rift Assal-Ghoubet qui sont : -les sites de Fialé, Manda, Gale-le-Koma, Inki-Garrayto et Ardoukoba.

Cette visite aura permis à l’ODDEG et l’Université d’Ankara de s’informer sur l’âge et le mécanisme de mise en place et la découverte de l’histoire géologique de cette région. La rencontre de cette journée s’est donc conclue par la signature d’un protocole d’entente entre l’ODDEG et l’Université d’Ankara qui permettra dans l’avenir de poursuivre ce travail de recherche, d’analyse, et de partage des résultats.

Le docteur Yussuf kagan s’est dit « réjoui de cette belle collaboration entre l’université d’Ankara et l’ODDEG qui servira de base à un partenariat fructueux entre ces deux institutions et nous espérons continuer ainsi », a-t-il déclaré. De son coté le directeur général de l’ODDEG, Dr Kayad Moussa Ahmed, a indiqué que la signature de ce protocole d’ entente est le début d’ un partenariat entre les deux institutions , et permettra par la même occasion aux jeunes chercheurs Djiboutiens en géologie de continuer leurs études en Turquie.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Le Projet de Forage Nord-Ouest Assal

  Une Avancée Majeure pour le Développement Régional” Dans le cadre du programme de développement de l’énergie géothermique situé au